Campagne référendaire pour la nouvelle Constitution

Publié par admin le

L’ordre de passage dans les média publics est connu
Le Président de la Haute Autorité des Media et de l’Audiovisuel (HAMA), M. Abderamane Barka Abdoulaye Doningar, a présidé la séance de tirage au sort, dans la matinée du lundi 13 novembre 2023, dans la salle rouge de l’ONAMA, en présence des présidents et secrétaires généraux des partis politiques membres du Cadre National de Concertation Politique (CNCP) et du collège de la HAMA.
A l’entame de cette cérémonie, le chef du Département des Affaires juridiques et de la coopération de la HAMA, M. Mahamat Ali Mbodou, a largement expliqué le contexte des trois décisions prises par l’institution de régulation. Selon lui, les trois décisions prises par la HAMA sont tirées des textes de l’ancienne loi fondamentale garantissant l’accès équitable aux média publics et privés, de la Charte de Transition révisée et de la Loi 020, relative à la communication audiovisuelle ainsi que de la loi particulière, spécifique relative à l’organisation du référendum constitutionnel. Parmi ces décisions, il ya celle portant respect des principes d’équité et/ou d’égalité, du pluralisme et de l’équilibre de l’information dans les médias publics et privés et la décision spécifique à la réglementation du temps d’antenne, temps de parole et de l’espace rédactionnel dans les publics pendant la campagne référendaire 2023.
Garantir l’accès équitable aux médias publics
Dans son intervention, le Coordonnateur du Cadre National de Concertation Politique (CNCP), Dr Nasra Djimasngar, souligne que ce moment marque le début des opérations référendaires. Il rappelle à la classe politique tchadienne « qu’il ne s’agit pas des moments d’invectives. Il ne s’agit pas, non plus, d’un moment où on va apeurer la population pour obtenir son vote pour telle ou telle autre forme de l’Etat. » Le Coordonnateur du CNCP a demandé à la HAMA d’aider les acteurs politiques à rester fidèles aux textes jusqu’au jour de la proclamation du résultat par la CONOREC.
Tirage au sort supervisé par un huissier
Ouvrant la séance de tirage au sort, le Président de la HAMA, Abderamane Barka Abdoulaye Doningar, soutient que cette étape est fondamentale à la mise en œuvre des résolutions et recommandations du Dialogue National Inclusif et souverain (DNIS). Et le rôle de la HAMA, institution de régulation des médias, est« d’encadrer, et, pour les partis politiques, de s’engager à une réussite éclatante du retour du Tchad, notre cher pays berceau de l’humanité, à l’ordre constitutionnel ».
C’est l’huissier de justice, MeNadingar Ndoh, qui a supervisé ce tirage au sort, c’est le OUI qui est venu en tête à l’issue du tirage au sort. C’est-à-dire que, pendant la campagne référendaire, le camp du OUI passera son message avant le camp du NON.

Catégories : ACTUALITÉS

0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 12 =