La maison des médias du Tchad a abrité la toute première réunion entre la HAMA et les directeurs des radiosprivées après le décès subit du Maréchal du Tchad. C’est pourquoi, le président de la HAMA a demandé une minute de silence en sa mémoire.

De l’avis de M. Dieudonné Djonabaye, cette rencontre s’inscrit dans le cadre du rôle que doivent jouer les radios en cette période de transition. Pour lui, les radios sont des outils efficaces de communication. Par conséquent, elles doivent contribuer à la promotion de la paix et de l’unité nationale entre tous les Tchadiens.

Au cours des échanges, les directeurs des radios ont soulevé le problème d’accès aux sources d’informations en cette période de transition. En réponse, le Président de la HAMA a promis faire un plaidoyer auprès du Premier ministre de transition pour que les journalistes accèdent effectivement aux informations.

« Mieux vaut communiquer que de se retrouver avec de fausses informations », a-t-il indiqué.

Catégories : ACTUALITÉS

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 28 =