Le Président de la Haute Autorité des Média et de l’Audiovisuel (HAMA), Abderamane Barka Abdoulaye Doningar, a reçu en audience ce jour 19 janvier 2023, une délégation de l’Association des Journalistes et Techniciens pour le Développement et les Acquis Démocratiques au Tchad (ADJDAT) conduite par son président Khalil Mahamat Brahim. Au menu de l’entretien, la présentation des vœux et des membres du bureau de l’association au président de la HAMA suivie d’autres échanges.

Dans son intervention, le président de l’ADJDAT a indiqué que son association est créée par la volonté commune des journalistes et techniciens qui produisent et diffusent pour un bon épanouissement des hommes et des femmes de média à travers la formation. La sauvegarde et la valorisation des principes démocratiques pour l’atteinte d’une cohésion sociale intégrale, la promotion du bilinguisme et l’insertion des jeunes journalistes et techniciens dans la vie active pour un développement harmonieux.  

Cette rencontre a été principalement l’occasion pour l’ADJDAT, avant tout, de manifester son existence auprès de l’autorité de régulation de l’information et de la communication et de lui demander de l’accompagner, notamment dans le domaine des études d’audience, car pour produire un contenu qui intéresse le public, il est important de savoir réellement ce qui pourrait éveiller son intérêt.

Le président de la HAMA, en remerciant l’ADJADT pour son initiative à l’origine de cette rencontre, la félicite et l’encourage dans la mise en œuvre de ses projets.

Le Président de la HAMA a rappelé, par ailleurs, à ses interlocuteurs, qu’il ne saurait avoir la démocratie sans une presse libre et vice versa. Il les invite donc à promouvoir le journalisme professionnel de qualité pour accompagner le développement du Tchad.

La président de la HAMA a également insisté auprès de la délégation de l’ADJADT sur les fondements politiques du journalisme  qui est de participer à la construction de l’intérêt général et contribuer à l’ancrage de la culture citoyenne, Tout en mettant l’accent sur la confusion des genres rédactionnels récurrente dans la plupart des rédactions et qui conduit à d’énormes fautes professionnelles, il promet d’intensifier les formations initiales et continues, si possible, d’octroyer des bourses de formation pour relever le niveau professionnel des bénéficiaires.

Pour rappel, l’ADJDAT est née le 17 novembre 2021 d’une volonté de différents acteurs (journalistes, patrons de presse, communicateurs et techniciens) de rendre le développement et la politique des médias plus réel et pérenne. L’objectif de la structure est également de réfléchir à un modèle démocratique et contribué au processus de développement du pays.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
39 ⁄ 13 =