Forum sur l’Education aux Médias et à l’Information

Publié par admin le

Le projet Désinfox forme des journalistes et autres utilisateurs des réseaux sociaux. Au moment où certains utilisateurs des réseaux sociaux puisent des connaissances et diverses opportunités, d’autres viennent véhiculer des mensonges, calomnies, des attributions de fausses citations, faits et gestes, d’images et de comptes d’utilisateurs, offres d’images décontextualisées et, avec l’Intelligence Artificielle (IA), la fabrication d’images et de sons imaginés. Ce constat fait par le Président de la Haute Autorité des Media et de l’Audiovisuel (HAMA), Abderamane Barka Abdoulaye Doningar, à l’ouverture du Forum sur l’Education aux Médias et à l’Information, ce mardi 21 novembre 2023, à l’hôtel La Résidence de N’Djaména, justifie bien les multiples questions qui se posent dans la lutte contre la désinformation sous toutes ses formes. Evènement qui a vu la présence du Secrétaire Exécutif de la Maison des Média du Tchad, M. Kodmadji André, du Président Directeur Général adjoint de Canal France Internationale (CFI),M.Allane DRIANI, et de l’Ambassadeur de France au Tchad, M. Eric Gérard.

La désinformation, un facteur majeur d’instabilité La propagation des infox, un phénomène mondialisé, représente des défis, sans précédent, pour l’accès du public à une information fiable et de qualité. Elle représente, depuis un certain temps, un facteur majeur d’instabilité dans tous les pays au monde en créant un scepticisme pernicieux qui pollue le débat public, mine la cohésion sociale et engendre des peurs irrationnelles. Tout en soulignant que cette formation pourrait paraître une goutte d’eau dans la mer, le Président de la HAMA reconnaît, en somme que ce forum peut outiller et encadrer de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux, par un système de relais et à travers l’internet, pour espérer couvrir, progressivement l’essentiel. Il relève, ensuite, que, l’importance particulière de ce forum est intervenu à la veille du début de la campagne référendaire, qui commencera le 25 novembre 2023 et l’élection référendaire du 17 décembre 2023 au Tchad, parce que les périodes pré-électorales, électorales et post-électorales sont souvent émaillées de malentendus, d’accrochages, de perturbations psychologiques, de manipulation et de crises diverses.

Travailler main dans la main Pour l’ambassadeur de France au Tchad, Eric Gérard, le but final est d’amener les différentes parties prenantes à travailler main dans la main, pour que les journalistes et les autres utilisateurs des réseaux sociaux d’être des garants d’une information juste, d’une analyse construite et documentée. Le projet Désinfox, qui vise à sensibiliser les médias aux enjeux et moyen de lutte contre la désinformation et la « mésinformation », et à former les journalistes à la vérification de contenus de déconstruction de fausses informations, l’information et à la production. Il faut noter que ce forum fait suite à celui contre la désinformation au Tchad, organisé en février 2023, sur les enjeux de la désinformation à l’heure d’Internet, des réseaux sociaux et de l’Intelligence Artificielle (IA). Il est organisé par la Maison des médias du Tchad, sous le patronage de la Haute Autorité des Media et de l’Audiovisuel (HAMA), avec l’appui technique de CFI Agence française de développement des médias et le soutien financier de l’Ambassade de France au Tchad.

Catégories : ACTUALITÉS

0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 17 =