FORUM POUR LA DESINFORMATION : UNE MOBILISATION CONTRE LA DESINFORMATION AU TCHAD

Publié par admin le

   Sous le patronage de la Haute Autorité des Media et de l’Audiovisuel (HAMA), la Maison des Médias du Tchad (MMT) a organisé, du 20 au 21 Février 2023 à l’hôtel la Résidence de N’Djaména, un forum contre la désinformation dans les plateformes   numériques, notamment les réseaux sociaux. « Désinformation au Tchad : faut-il s’en inquiéter ? » Cette problématique a été au cœur des échanges, aussi bien en atelier qu’en plénière, à l’occasion de ce forum, financé par l’ambassade de France au Tchad avec l’appui technique de CFI Développement Médias, dans le cadre du projet Desinfox Tchad.

  L’objectif est de contribuer à une information fiable, objective et indépendante au Tchad, par un renforcement des capacités de responsables d’organes de presse, de blogueurs, d’organisations de la société civile et de jeunes utilisateurs des réseaux sociaux de N’Djaména et d’Abéché.

  En effet, la désinformation est un phénomène mondial qui se manifeste par des rumeurs véhiculées, principalement par les réseaux sociaux, qui constituent des opportunités pour des personnes malveillantes de se livrer à la manipulation de l’information, y compris d’images à des fins politiques, économiques et sécuritaires.

S’agissant, particulièrement, du Tchad, les participants ont unanimement relevé que le pays n’est pas épargné par le phénomène de désinformation, qui risque d’envenimer la situation socio politique et sécuritaire encore fragile, avec la transition politique en cours. Il ressort des interventions des participants, des formateurs et de l’ambassadeur de France au Tchad Berdrand Cochery, à la clôture de ce forum que la désinformation a plusieurs conséquences pour le Tchad, à l’image d’autres pays du monde. Elle viole le droit du citoyen à une information juste et vérifiée, joue sur la vitalité de la démocratie, car c’est de la qualité de l’information que dépend la qualité de la démocratie. Quand la première se dégrade, la seconde ne tarde guère, elle-même, à s’abîmer), dit Ramonet. La désinformation envenime les conflits intercommunautaires et les haines ethniques et tribales.

Face à ce désordre informationnel et ses conséquences sur la vie et la quiétude des populations, le président de la Haute Autorité des Media et de l’Audiovisuel (HAMA), Abdéramane Barka Abdoulaye Doningar salue les résultats de ce forum, qui a outillé les participants de techniques de déconstruction des contenus issus de manipulation, de pédagogie d’éducation aux médias et à l’information, pour un esprit critique et un comportement éthique dans la production et la diffusion de l’information. Le président de la HAMA, Abdéramane Barka Abdoulaye Doningar invite les jeunes et influenceurs participant à ce forum à être des ambassadeurs auprès de leurs amis, camarades, membres de leurs mouvements et parents, pour un combat collectif contre le phénomène de la désinformation.

   Il a clos le forum par un appel à l’engagement collectif pour que l’internet redevienne « un espace de confiance, un espace de droit ».  

Catégories : ACTUALITÉS

0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 25 =