Concertation Hama/Gouvernement

Publié par admin le

Le président de la Haute Autorité des Média et de l’Audiovisuel (HAMA), Abderamane Barka Abdoulaye Doningar a reçu ce  lundi, 06 Mars 2023, le Ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement,dans la salle de réunion de cette Institution.  Accompagné des techniciens de son Département et de son staff administratif, le Ministre de la Communication, Aziz Mahamat SALEH est venu demander l’avis technique de la HAMA sur les réformes du secteur des Médias et de la Communication. Le Gouvernement de transition, tout en reconnaissant  l’independance de la HAMA et son rôle de garant de la liberté de la presse souhaite qu’elle soit plus forte pour une presse tchadienne également forte et responsable; a dit le Ministre de la Communication porte parole du Gouvernement.   L’objet  de cette visite musclée est de  créer un cadre permanent de concertation et de collaboration pour la mise en ouvre des recommandations du Dialogue National Inclusif et Souverain (DNIS) relatives au secteur des Médias et de la Communication. Il s’agit  notamment du projet  de revision des lois 32, 20 et 31 issu du DNIS .

Le ministre, Aziz Mahamat SALEH a par ailleurs sollicité l’expertise de la HAMA pour le projet de création d’une ecole de journalisme au Tchad.
Pour le Président de la HAMA, Abderamane Barka Abdoulaye Doningar, cette visite est une marque de  reconnaissance et de l’mportance du travail de la HAMA, celui de  veiller au respect des règles déontologiques et de la législation en matière d’information et de la communication, reguler l’acces et l’exercice de la profession de journaliste, garantir la liberté de la presse et le pluralisme d’opinions, reguler les rapports de communication entre les Pouvoirs publics, les organes d’nformation et le public, entre autres.  Le président de la HAMA a profité de cette occasion pour déplorer la légèreté dans la couverture et le  traitement des informations de son Institution par l’ ONAMA, interpellant directement son Directeur général présent à la rencontre.  l’incapacité de l’ONAMA   â couvrir certaines provinces du Pays, privant ainsi les citoyens de leur droit à l’information ainsi que les difficultés de certaines stations provinciales à fonctionner en plein temps ont été évoquées par le Président de la HAMA qui demande au Ministre d’agir efficacement pour résoudre ce problème.
Les deux parties ont convenu de se concerter régulièrement et de manière pérenne afin de resoudre les problèmes relatifs à la couverture des consutations électorales à venir, à la  viabilité et au professionnalisme de la presse ainsi que  de la formation et du financement.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 15 =